Histoire

Découvrir Histoire Histoire

Histoire

Histoire

Dans l'Antiquité Amorgos a été l'une des premières étapes des Ioniens (en anglais Ionian) lors de leur voyage pour la Grèce centrale. De nombreuses reliques (outils en pierre, tombes, kouros (statues), monnaies, importantes découvertes de ruines) témoignent de l'habitation de l'île déjà en 3200 avant J. -C. (Première civilisation des Cyclades) et emplacement des trois cités antiques avec un régime autonome et leur propre monnaie : Aigiali au nord, Minoa au centre de l'île et Arkesini au sud, toutes construites sur les plages de l'ouest où la morphologie et les criques naturelles favorisaient le développement d'habitations et de forts littoraux.

Amorgos doit son nom à la plante maritime "amourgion" qui était la première matière colorante pourpre avec laquelle ils coloraient les fameuses tuniques amorgiennes. Son commerce commença à l'antiquité et continua jusqu'au début du 20e siècle.

Amorgos est la patrie du poête Simonidi connu dans l'antiquite; historiquement on la nommait également Iperia, Patagi, Pagali, Psichia, Karkisia.